Bulletin du MSC | novembre, décembre et janvier 2021

Header photo

Dans ce numéro :

Les toutes dernières informations sur les processus du CSA

Les toutes dernières informations sur les processus internes du MSC


Les toutes dernières informations sur l’éventuelle réponse politique du CSA au COVID-19

Malgré les fortes voix ayant appelé à un rôle prépondérant du CSA dans la réponse mondiale à apporter au COVID-19 lors des événements de haut niveau organisés par le CSA en octobre, le Bureau a décidé, lors de sa réunion du 27 novembre, de ne prévoir aucun processus de réponse politique à cette crise. L’urgence et la réalité actuellement vécue par les personnes semblent avoir été laissées de côté et ignorées par le Comité. Cette absence frustrante de lien avec la réalité du terrain se reflète dans le calendrier actuel de la prochaine 47e session plénière du CSA, lors de laquelle aucun débat politique spécifique et aucune décision politique ultérieure éventuelle ne sont prévus ni explicitement mentionnés. Les membres du Bureau ont au lieu de cela décidé d’intégrer systématiquement le COVID-19 à tous les axes de travail du CSA et à l’ordre du jour de la session plénière, déclarant que nombre des dialogues politiques prévus lors de la 47e session du Comité comporteraient probablement des références au COVID-19.

Les toutes dernières informations de la réunion du Groupe consultatif et du Bureau du CSA tenue le 23 novembre 2020

Les participant.e.s à la réunion du Groupe consultatif et du Bureau du CSA ont abordé les préparatifs de la 47e session plénière du CSA et inclus un échange avec le Comité directeur du HLPE sur le COVID-19 et le Sommet sur les systèmes alimentaires. Le résumé réalisé par le Président du CSA (en anglais uniquement) des événements de haut niveau du mois d’octobre sera également inclus dans les documents de contexte orientant les débats de la 47e session plénière du CSA. Vous trouverez ici les contributions du MSC ainsi que les résultats de la réunion du Bureau du CSA (en anglais uniquement) correspondants.

Les toutes dernières informations concernant les négociations politiques du CSA portant sur les Directives relatives aux Systèmes alimentaires et à la nutrition

Le vendredi 18 décembre, la deuxième semaine officielle des négociations politiques du CSA a pris fin. Cette deuxième semaine était censée finaliser les Directives sur les systèmes alimentaires et la nutrition, qui devaient être approuvées lors de la 47e session plénière du CSA en février 2021. La semaine du 14 au 18 décembre, avec un total de 45 heures de réunions virtuelles en cinq jours, a cependant confirmé que le contenu de ces Directives demeure très controversé et continue de refléter des positions très polarisées sur des aspects clés du texte, sur lesquels il n’a pas été possible de parvenir à un consensus. En dépit du nombre supplémentaire de réunions informelles des amis du Président tenues tout au long des mois d’octobre et de novembre afin de mieux préparer le terrain en vue de cette deuxième semaine de négociations, les Directives n’ont pas été finalisées et plus de temps sera nécessaire pour parachever cette tâche.
Le MSC espère fortement que ce troisième cycle de négociations permettra de conserver l’ambition initiale de ce texte et de ce processus.

Au cours de la deuxième semaine de négociation, comme lors des précédentes réunions des Amis du Président, la dimension de durabilité des régimes alimentaires sains, la dimension écologique et les objectifs publics des systèmes alimentaires, ainsi que le rôle crucial des systèmes et des marchés alimentaires locaux, ont fait l’objet d’une forte opposition et ont été attaqués par un groupe d’États membres, de même que l’approche fondée sur les droits humains et la reconnaissance du besoin urgent de transformer les systèmes alimentaires actuels.

De nouveaux cycles de réunions des Amis du Président devraient avoir lieu du 18 au 21 janvier 2021, et un troisième cycle de négociations officielles est programmé du 25 au 29 janvier 2021. Le Bureau du CSA sera consulté afin d’évaluer si ce processus est réalisable et compatible avec l’approbation des Directives en février 2021, conformément au règlement et à la procédure du CSA, qui exige de veiller à ce que les documents de politiques du CSA soient mis à disposition de tous les membres et participants du CSA, dans les six langues des Nations unies, au moins six semaines avant le début de la session plénière.

Les toutes dernières informations sur les réunions du Groupe de travail à composition non limitée sur l’Égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes

Le processus portant sur les Directives sur l’Égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes a débuté avec sa première réunion du Groupe de travail à composition non limitée (en anglais uniquement), le 30 octobre dernier. À cette occasion, les deux co-présidentes du processus, la Finlande et le Burkina Faso, ont présenté la première version du Mandat pour avis et discussion. Le groupe de travail du MSC sur les femmes a exprimé haut et fort ses efforts pour renforcer le premier projet, qu’il a jugé faible et non conforme à la portée et au mandat convenus par les membres et participants du CSA dans le Programme de travail pluriannuel. Par ailleurs, il était axé sur les rôles des femmes plutôt que sur leurs droit, et ne mentionnait pas la violence de genre, ni l’inclusion d’une perspective de genre capable de surmonter une approche binaire du genre. Heureusement, de nombreux gouvernements ont adopté une position similaire lors de la réunion et ont lancé un appel fort pour renforcer le texte résultant (en anglais uniquement) de cette première réunion du Groupe de travail à composition non limitée.

Afin de se soumettre à un processus dûment inclusif, transparent et participatif, les co-présidentes de l’axe de travail sur l’Égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes ont convenu d’élaborer une deuxième version du mandat, en intégrant un grand nombre des commentaires reçus par écrit, y compris ceux du MSC (en anglais uniquement), reçus à la fois par les membres et les participants du Groupe de travail à composition non limitée et par les membres de l’Équipe spéciale technique ; ils ont ensuite publié un deuxième projet de mandat (en anglais uniquement) plus solide et équilibré.

Une deuxième réunion du Groupe de travail à composition non limitée a eu lieu le 9 décembre afin d’atteindre un consensus sur cette deuxième version du mandat, qui devrait être approuvée par la 47e session plénière du CSA, en février. Malheureusement, la Fédération de Russie, l’Indonésie et le Saint-Siège (ce dernier n’étant qu’observateur) ont formulé plusieurs commentaires tentant de fragiliser l’approche fondée sur les droits du mandat et son approche non binaire du genre.

Le MSC a salué le deuxième projet et apporté des commentaires et des modifications très mineures (en anglais uniquement) respectant ainsi le puissant appel lancé par les deux co-présidentes, et se ralliant à l’esprit de consensus. Une version légèrement révisée du mandat a été communiquée à tous les membres du Groupe de travail à composition non limitée le 16 décembre pour une procédure de non-objection : le mandat a été considéré comme finalisé le 18 décembre, sans changement substantiel ni objection.

47e session du CSA programmée du 8 au 11 février 2021 et modalités d’enregistrement

En raison des restrictions actuelles imposées par la pandémie, le Bureau du CSA a confirmé que la 47ème session plénière du Comité, programmée du 8 au 11 février 2021, se tiendrait aussi en distanciel. Malgré les contributions du MSC, le Bureau a confirmé un calendrier (en anglais uniquement) qui remettra en question la participation inclusive à la plénière, puisque les débats des sessions plénières, ainsi que les manifestations parallèles, sont prévus de 9h30 à 17h30, heure de Rome.

Le calendrier actuel a été reçu avec inquiétude et surprise par les membres du Groupe consultatif du MSC lorsqu’ils se sont rendus compte que la crise du COVID-19, qui a exacerbé tant de problèmes structurels préexistants et qui affecte des centaines de millions de personnes les plus exposées à tous les niveaux, n’avait pas été placée au centre ni explicitement mentionnée dans le projet d’ordre du jour de la plénière. Malgré le plaidoyer vigoureux du MSC pour une telle inclusion et la demande urgente d’une réponse politique globale du CSA à la COVID-19, les résultats de la réunion du Bureau du CSA ont malheureusement confirmé le projet d’ordre du jour de la plénière tel que présenté avant la réunion, en faisant valoir que le COVID-19 serait mentionné de manière transversale tout au long de la semaine et que le CSA ne devrait pas mener à bien une réponse politique globale au COVID, considérant que le plan de travail actuel est déjà très chargé.

Cette session plénière devrait prendre des décisions sur les points pertinents suivants :

  • Adoption des Directives volontaires du CSA relatives aux Systèmes alimentaires et à la nutrition ;
  • Adoption du mandat des Directives du CSA sur l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes
  • Décision concernant le rapport du HLPE : sur les données ou les inégalités ?  Aucun consensus n’a été atteint lors de la réunion du Bureau de juillet 2019 concernant  lequel de ces deux axes de travail serait traité en premier, et c’est précisément pour cette raison qu’il a été convenu d’organiser deux événements sur les inégalités et les données, dans le but de voir quel thème devrait être traité en premier (ces événements ont été inclus au Programme de travail pluriannuel). Sur la base des résultats de ces événements, le CSA réuni en session plénière aurait décidé de l’ordre des deux rapports du Groupe d’experts de haut niveau lors de l’examen de la section évolutive du Programme de travail pluriannuel. Le MSC s’attendait à ce que cette discussion reprenne à partir de ce point, mais lors de la dernière réunion du Groupe consultatif et du Bureau du CSA, tenue le 23 novembre, le Secrétariat du CSA a repris la discussion en partant de l’hypothèse qu’une décision avait déjà été prise lors de la plénière du CSA de 2019 et que les données seraient traitée en premier, suivies par le processus sur les inégalités. S’agissant du contenu, le MSC observe clairement que la crise du Covid-19 a rendu visibles et exacerbé les inégalités structurelles qui figurent désormais parmi les principaux moteurs de l’augmentation de la faim et de la malnutrition. La réduction des inégalités est l’une des plus grandes urgences de notre époque, en particulier lorsqu’il s’agit de lutter contre la faim et la malnutrition croissantes.

Par ailleurs, cette prochaine session plénière du CSA tiendra également sa troisième manifestation thématique mondiale afin de mener un suivi du Cadre d’action pour la sécurité alimentaire et la nutrition lors des crises prolongées. Les groupes de travail du MSC sur le Suivi et les Crises prolongées travaillent actuellement ensemble à l’élaboration du rapport de suivi indépendant du MSC qui sera présenté lors de cette session plénière spéciale du CSA.

Un nombre limité de manifestations parallèles virtuelles se dérouleront pendant la 47e session plénière du CSA et le Groupe de travail du MSC sur la gouvernance mondiale de l’alimentation, en collaboration avec les groupes de travail sur les Jeunes et les Femmes, s’efforcera de soumettre une proposition au nom du MSC.

➡️Pour toute question relative à l’enregistrement à la 47e session du CSA, veuillez écrire à : CFS47-registration@fao.org.

➡️Les autres documents de la session et plus d’informations seront consultables sur la page de la 47e session du CSA à l’adresse suivante : http://www.csm4cfs.org/fr/47e-seance-pleniere-du-csa-8-11-fevrier-2021/.

Afin d’assister à la 47e session plénière du CSA, les participant.e.s doivent s’enregistrer avant la réunion à ce lien avant le 22 janvier 2021 :
https://event-services.fao.org/cfs47

Consultation électronique du HLPE sur l’avant-projet du rapport sur les Jeunes

Le HLPE a lancé sa consultation en ligne sur l’avant-projet du rapport « Promouvoir l’engagement et l’emploi des jeunes dans les systèmes agricoles et alimentaires ». Le Groupe de travail du MSC sur les Jeunes est en train de compiler ses contributions. La date limite a été fixée au 7 janvier 2021. Ce rapport du HLPE, qui devrait être présenté lors de la 49e session plénière du CSA en octobre 2021, donne le coup d’envoi du processus sur les recommandations politiques du CSA. Pour un aperçu des activités des jeunes du MSC en 2020, y compris les contributions passées (en anglais uniquement) à la consultation en ligne du HLPE sur la portée du rapport, cliquez ici !

Les toutes dernières informations sur le processus politique relatif aux approches agroécologiques et aux autres approches innovantes

Le calendrier des négociations du processus politique du CSA sur les approches agroécologiques et les autres approches innovantes a été publié. Les négociations devraient se dérouler en deux cycles en 2021. Le premier cycle aura lieu du 29 au 31 mars 2021 et le second du 3 au 7 mai 2021. Les négociations devraient prendre pour base la dernière version du texte disponible et publiée en juillet 2020. Veuillez trouver ici les commentaires du MSC au projet de texte, soumis fin septembre 2020. Les recommandations politiques devraient être adoptées et approuvées par la 48e session plénière extraordinaire du CSA prévue le 4 juin 2021. Le Groupe de travail du CSM sur l’agroécologie reprendra bientôt ses travaux de préparation en amont de ce processus politique qui devrait être très controversé. Pour rejoindre le Groupe de travail du MSC sur l’agroécologie, veuillez écrire à cso4cfs[at]gmail.com. Pour un aperçu des contributions apportées par le MSC au processus à ce jour, cliquez ici !

Les toutes dernières informations sur le Sommet sur les systèmes alimentaires et l’implication du CSA

Après avoir lancé un appel à la mobilisation pour apporter une réponse au Sommet sur les systèmes alimentaires le 12 octobre dernier, le MSC a reçu et recueilli de nombreuses manifestations d’intérêt de la part de la société civile, des mouvements sociaux et des organisations de peuples autochtones du monde. Par ailleurs, suite à cet appel, l’Envoyée spéciale du Sommet sur les systèmes alimentaires, Dr. Kalibata, a approché le Président du CSA (courrier en anglais uniquement) afin de l’inviter formellement à siéger au Comité consultatif du Sommet sur les systèmes alimentaires, tout en invitant le MSC et le MSP à participer aux Pistes d’action. Le Président du CSA en a informé les membres du Groupe consultatif et du Bureau lors de la dernière réunion du 23 novembre (courrier en anglais uniquement), lors de laquelle une discussion plus large a aussi eu lieu concernant le Sommet sur le système alimentaire, avec Martin Frick, l’Envoyé spécial adjoint pour le Sommet sur les systèmes alimentaires, David Nabarro, responsable des Dialogues sur les systèmes alimentaires et le Comité directeur du HLPE. Le MSP a accepté l’invitation de participer aux Pistes d’action, tandis que le Président du CSA a confirmé son engagement à rejoindre le Comité consultatif, et à y participer. Le MSC a fait connaître publiquement sa position et son point de vue (en anglais uniquement) sur la question, rejetant pour le moment l’invitation, après avoir estimé qu’à l’heure actuelle les conditions et les prémisses du Sommet sur les systèmes alimentaires, ainsi que son orientation n’avaient pas changé de manière significative ni permis de surmonter les aspects critiques identifiés par le MSC.

Session d’information du MSC le 2 février 2021

En raison des restrictions imposées par le COVID-19, la 47e session plénière du CSA se tiendra en distanciel. Afin de garantir un moment d’échange et d’information sur les principaux défis et les points forts de la prochaine session plénière du CSA, le MSC tiendra une session d’information virtuelle le 2 février 2021. Réservez la date ! De plus amples informations et détails concernant l’inscription seront bientôt diffusés !

Réunion d’information politique le 4 février 2021

Le 4 février 2021, le MSC tiendra une réunion d’information politique ouverte à l’ensemble des membres et participants du CSA afin de partager ses attentes, ses préoccupations et ses principaux messages politiques en vue de la 47e session plénière du CSA. Réservez la date ! De plus amples informations et détails concernant l’inscription seront bientôt diffusés !


Téléchargez les dernières publications du MSC





Archives des bulletins du MSC