Bulletin Spécial du MSC

CSM_10th anniversary customized logo FR LOW

Farmers work in the Banaue rice terraces, which are a UNESCO World Heritage Site. The terraces were declared a GE free zone, by the provincial government in 2009.

📢 Appel ouvert à l’engagement pour répondre au Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires

L’appel est promu par les peuples et organisations participant au Mécanisme de la société civile et des Peuples Autochtones pour les relations avec le CSA.

Chères toutes, chers tous,
Les organisations des personnes les plus touchées par la faim, la malnutrition et la destruction écologique lancent cette invitation à unir leurs forces pour relever le défi du prochain sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires (UN Food Systems Summit – FSS) qui devrait avoir lieu en septembre 2021.
À l’heure actuelle, il est plus urgent que jamais de transformer radicalement des systèmes alimentaires malsains, injustes et non durables en systèmes alimentaires fondés sur les droits de l’homme et articulés autour de la souveraineté alimentaire et de l’agroécologie. Nous pensons que le Sommet va dans une direction problématique, et avons donc exprimé nos préoccupations dans une lettre collective cosignée par près de 550 organisations au Secrétaire général des Nations unies en mars 2020, qui reste toujours sans réponse.
La manière dont les préparatifs du sommet ont évolué ces derniers mois accroît encore nos préoccupations, car elle ne correspond pas à un processus politique multilatéral fondé sur les droits, légitime et inclusif. L’influence indue des entreprises sur le Sommet des systèmes alimentaires et le manque de transparence et de clarté de son processus de préparation ont suscité de profondes inquiétudes au sein des organisations participantes du Mécanisme de la société civile et des peuples autochtones (MSC) pour les relations avec le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA). Elles ont donc décidé de lancer un appel à l’engagement dans un processus d’élaboration de stratégies communes autour de questions essentielles pour la vie et le bien-être de nos peuples et communautés : alimentation, santé, nature, souveraineté des peuples et justice économique, sociale, de genre et climatique.
Cet appel invite d’autres mouvements, réseaux et organisations, soit directement concernés par l’alimentation et ses nombreuses dimensions, soit engagés dans des domaines interdépendants de nos vies, à unir leurs forces dans un processus collectif pour remettre en question la FSS. Nous pensons qu’il est important de nous organiser sur la base de nos propres principes d’autonomie et d’auto-organisation, indépendamment du Sommet et de créer notre propre espace de convergence pour approfondir nos analyses, articuler nos propositions et nous mobiliser pour nos solutions. 
Il n’existe pas encore de format prédéterminé pour une action potentielle. Si votre réseau/organisation est disposé à se joindre à ce processus collectif de convergence et de construction de mouvement, veuillez exprimer votre intérêt ici. Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires pour envisager votre participation, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse électronique suivante : call4actionfss@gmail.com.
Cet appel restera ouvert dans le temps afin que d’autres personnes puissent décider de nous rejoindre à un stade ultérieur, mais nous vous invitons à nous faire part de vos premières manifestations d’intérêt avant le 28 octobre. Une réunion de planification virtuelle sera ensuite organisée début novembre.

Salutations distinguées,
Saúl Vicente au nom du Groupe de liaison

Répondre à l’appel


 

https://youtu.be/sa23XjmuyAM


TRUE Video 2

TRUE Video 3


TRUE Video 4

Voir les vidéos du MSC


 

📢 Les organisations de base mondiales exigent une transformation radicale des systèmes alimentaires pour faire face aux conséquences de la crise engendrée par le COVID-19

La crise alimentaire engendrée par la pandémie du COVID-19 est étroitement liée aux injustices économiques, sociales, de genre et environnementales crées par le néolibéralisme de marché, comme le démontre un rapport publié par le principal espace international rassemblant les organisations de base et de peuples indigènes travaillant à l’éradication de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition. La crise ne sera pas réglée par des mesures d’urgence ou des plans de relance qui perpétuent toujours le même modèle, mais seulement par une transformation radicale des systèmes alimentaires dans le respect des Droits humains.

Télécharger le rapport

📢 Le nouveau rapport du groupe de travail des femmes du MSC est sorti !

D’un point de vue féministe, la crise du COVID-19 est une crise mondiale des soins. Ni les États ni les gouvernements ont réussi à donner la priorité aux intérêts des gens, tandis que les sociétés (transnationales) s’emparent de plus en plus des biens communs publics et les démantèlent pour imposer leur propre intérêt privé. Ce schéma se reflète également dans les systèmes actuels de production et de consommation alimentaire.

Télécharger le rapport

📢 La jeunesse réclame une transformation radicale des systèmes alimentaires

Le groupe de travail des jeunes du MSC a analysé collectivement la situation actuelle, inédite dans l’histoire de notre monde. Ils présentent ce message urgent au CSA et aux États membres : le moment est venu d’acter la transformation. Le moment est venu d’opérer une transition équitable et de s’éloigner de l’économie extractive qui fonde le capitalisme.

Lire le rapport du groupe de travail des jeunes
Lire l’intervention des jeunes du MSC à l’occasion de la célébration virtuelle du 10e anniversaire du MSC


Consultez les numéros précédants du bulletin du MSC