Premier projet de directives volontaires du CSA sur les systèmes alimentaires et la nutrition

fish-422543_1920

Premier projet de directives volontaires du CSA sur les systèmes alimentaires et la nutrition

Le 20 décembre 2019, la première ébauche des Directives volontaires du CSA sur les systèmes alimentaires et la nutrition a été publiée. Des traductions dans d’autres langues des Nations Unies seront disponibles en janvier 2020. Ce projet est le résultat de toutes les contributions reçues au cours des reunions de GTCNL, des consultations régionales du CSA et de la consultation en ligne! Le document servira de base pour la première réunion du Groupe de travail en 2020, le 29 janvier !

Ici le premier project de Directrices Volontaires!

Find here the workplan of the policy convergence process!

——————————————————————————————————————————————————-

0b0785eb4d8fc130f96108e15bb189dc--tropical-plants-tropical-gardens

Lettre de la Présidente du GTCNL sur les systèmes alimentaires et la nutrition, Dr. Liliane Ortega, (Suisse) 

J’ai le plaisir de vous présenter le premier projet des Directives volontaires sur les systèmes alimentaires et la nutrition (VGFSyN), qui est le fruit d’un travail intensif effectué par un large éventail de parties prenantes du CSA.

FSyN est proposée pour se différencier de SAN qui est largement connue comme une abréviation pour Sécurité alimentaire et Nutrition.

Le premier projet intègre les observations et suggestions formulées sur le projet zéro lors de la réunion du GTCNL tenue le 30 mai ainsi que les contributions écrites reçues par le Secrétariat du CSA à la suite de cette réunion. Elle reflète également les résultats de la consultation électronique qui a eu lieu entre juillet et septembre 2019, et les contributions reçues au cours des consultations régionales qui ont eu lieu à Addis-Abeba, Bangkok, Budapest, Le Caire, Panama et Washington DC. Ces consultations ont fourni des perspectives et des idées supplémentaires sur la meilleure façon d’aligner le VGFSyN sur les priorités et les besoins régionaux et nationaux.

La partie introductive a été davantage articulée en présentant mieux le contexte dans lequel les VGFSyN sont préparés et les questions qu’ils ont l’intention d’aborder. Un texte spécifique sur l’impact majeur de la pauvreté et de l’inégalité, du changement climatique, des régimes alimentaires et des nouvelles tendances de la consommation a été inclus dans la première partie, ainsi que des indications sur la cohérence des VGFSyN avec les instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Suite à la réunion du GTCNL qui s’est tenue en mai, la deuxième partie sur les concepts clés et les principes directeurs inclut maintenant pour votre considération une définition des régimes alimentaires durables et sains qui est adaptée d’un document technique récemment publié par la FAO et l’OMS. Un principe directeur supplémentaire sur la gouvernance et la responsabilité a été inclus pour tenir compte des nombreuses demandes présentées par les parties prenantes du CSA.

Comme cela a été communiqué lors de toutes ces consultations et réunions, le cœur du projet de principes directeurs se trouve dans une troisième partie nouvelle et révisée, qui s’articule autour de six domaines d’action thématiques souvent mis en avant au cours du processus de consultation comme étant les principales voies d’amélioration de la nutrition :

a) Une gouvernance transparente, démocratique et responsable des systèmes alimentaires ;

b) Des chaînes d’approvisionnement alimentaire durables axées sur la nutrition dans le contexte du changement climatique ;

c) Accès équitable à des régimes alimentaires durables et sains ;

d) Connaissances, éducation et information nutritionnelles centrées sur l’être humain ;

e) L’équité entre les sexes et l’autonomisation des femmes dans tous les systèmes alimentaires ;

f) Les systèmes alimentaires et la nutrition dans les contextes humanitaires.

La dernière partie du document a été élargie pour inclure diverses suggestions reçues sur la façon de promouvoir l’utilisation et l’application du VGFSyN, en vue de générer un impact maximum au niveau des pays.

La première ébauche sera disponible dans les six langues de l’ONU avant une réunion du GTCNL d’une journée entière prévue pour le 29 janvier 2020, qui sera l’occasion de partager les points de vue et les réactions. Les parties prenantes du CSA auront du 20 décembre au 5 février pour fournir des commentaires écrits sur la première ébauche, et pour faire des suggestions spécifiques de la part du président du GTCNL du CSA sur les systèmes alimentaires et la nutrition sur la manière d’améliorer la prochaine version attendue en mars. Au cours de la réunion ouverte du 29 janvier, les participants ne négocieront pas le texte de la première version, mais feront plutôt part de leurs réactions sur la structure et le contenu du document, en particulier de la troisième partie.

Je tiens à remercier toutes les parties prenantes du CSA pour leur ferme engagement, leur généreux soutien et leurs contributions à ce processus. Je suis fermement convaincu que l’inclusivité et la forte participation qui caractérisent la préparation du VGFSyN conduiront à une large appropriation du produit politique final qui devrait être présenté pour examen et approbation par la Plénière du CSA en octobre prochain. Je tiens à souligner l’importance de maintenir un dialogue constant et transparent entre toutes les parties prenantes intéressées en vue d’aborder les problèmes potentiels qui pourraient entraver notre cheminement vers le consensus.

Nous attendons avec impatience de recevoir vos contributions et votre participation active aux prochaines étapes du processus.

Dr Liliane Ortega 

Présidente du GTCNL du CSA sur les Systèmes Alimentaires et la Nutrition