Le CSA

11 October 2010, Rome - Opening session of the 36th session of the Committee on World Food Security (CFS), FAO headquarters (Plenary Hall).   The CFS is a high-level intergovernmental body focusing on world food security. It acts as a key UN multi-stakeholder forum for discussion, coordination and policy convergence aimed at addressing the roots of hunger and malnutrition. In 2009 the CFS initiated reforms aimed at involving a wider range of participants, including civil society, and increasing its ability to promote polices that reduce food insecurity.

Qu’est-ce que le CSA?

Le Comité de la sécurité alimentaire est la principale plate-forme inclusive, intergouvernementale et internationale consacrée à la sécurité alimentaire et la nutrition et a été créé de manière explicite avec le but de favoriser la réalisation progressive du droit à une alimentation adéquate pour tous.

Le CSA a été créé en 1974 en tant que comité intergouvernemental, hébergé par la FAO, avec l’objectif d’assurer le suivi de la mise en oeuvre des engagements pris lors de la première Conférence mondiale de l’alimentation en 1974, et plus tard, lors du Sommet mondial de l’alimentation en 1996

En 2009, suite à la crise mondiale des prix alimentaires (2007/2008), le CSA a subi une profonde réforme et est devenu la principale plate-forme inclusive – tout particulièrement ouverte sur la participation de la société civile. Le Comité rend compte à l’Assemblée générale des Nations Unies par l’intermédiaire du Conseil économique et social (ECOSOC) et à la Conférence de la FAO.

La réforme a identifié les 6 rôles suivants pour le CSA:

  1. Améliorer la coordination au niveau mondial afin de renforcer l’action des gouvernements, des organisations/organismes au niveau régional, les OSC, le secteur privé et d’autres parties prenantes;
  2. Promouvoir la convergence et la coordination des politiques à travers l’élaboration de stratégies internationales et de directives volontaires relatives aux politiques de sécurité alimentaire et de nutrition, en s’appuyant sur les leçons apprises des expériences locales et des contributions des acteurs au niveau national et régional;
  3. Fournir un soutien et des conseils relatifs aux plans élaborés au niveau régional et dirigés par les pays en vue d’éliminer la faim, sur la base de l’application d’approches basées sur le droit à l’alimentation, qui sont fondées sur les principes de participation, de transparence et de reddition de comptes;
  4. Coordonner au niveau national et régional à travers la construction et le renforcement de mécanismes/réseaux nationaux et régionaux travaillant sur les questions de sécurité alimentaire et de nutrition;
  5. Promouvoir la reddition de comptes et le partage des bonnes pratiques en développant des mécanismes de contrôle innovants et des indicateurs communs afin d’aider les pays à assurer le suivi et rendre compte de manière quantitative des progrès accomplis dans la lutte contre la faim;
  6. Mettre en place un cadre stratégique mondial pour la sécurité alimentaire et la nutrition dans le but d’améliorer la coordination et guider les actions synchronisées entreprises par un large éventail de parties prenantes.

Les acteurs clés du CSA sont les suivants:

Membres:   Les membres du CSA sont les gouvernements.

Les 130 membres actuels :

  • Peuvent intervenir en séance plénière et lors des discussions en petits groupes
  • Approuvent les documents et les ordres du jour des réunions
  • Soumettent et présentent des documents et des propositions formelles
  • On des droits exclusif de vote et de prise de décision, y compris pour la rédaction du rapport final des sessions plénières du CSA.

Participants: Il s’agit de représentants des agences des Nations Unies (FAO, FIDA, PAM, OMS), des Organisations de la société civile (MSC), des organismes internationaux de recherche agricole, des institutions financières internationales et régionales (BM, FMI, OMC), de représentants du secteur privé (MSP), d’associations et de fondations philanthropiques privées.

Les participants :

  • Ont le droit d’intervenir en séance plénière et lors des discussions en petits groupes
  • Contribuent à la préparation des documents et DES ordres du jour des réunions
  • Soumettent et présentent des documents et des propositions formelles
  • Contribuent de manière régulière aux activités intersessions du Comité à travers le Groupe consultatif et les groupes de travail à composition non limitée (GTCNL) mis en place par le Bureau.

Observateurs: Il s’agit d’organisations intéressées par les thématiques abordées et invitées par le CSA ou le Bureau à venir observer les travaux (autorités locales ou associations régionales)

Comment fonctionne le CSA:

  1. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE / PLÉNIÈRE : Les membres, les participants et les observateurs du CSA se retrouvent tous ensemble une fois par an pour la session plénière annuelle. La plénière est l’organe central de prise de décision, où se tiennent les débats, est organisée la coordination, ou sont partagées les leçon apprises et où se fait la convergence des analyses par tous les acteurs au niveau mondial sur les questions relatives à la sécurité alimentaire et la nutrition t.
  2. TRAVAUX INTERSESSIONS: tout au long de l’année, les travaux en cours du CSA sont poursuivis à travers des réunions régulières du Bureau et du Groupe consultatif mais aussi des groupes de travail (GTCNL) et des Equipes techniques.

Pour en savoir plus sur le CSA, reportez vous aux documents suivants:

Le Bureau

Le Bureau est l’organe exécutif du CSA. Il est composé de 12 élus représentant les groupes régionaux (deux d’Afrique, Asie, Europe, Amérique latine et Caraïbes, Proche-Orient, et un de l’Amérique du Nord et du Pacifique Sud Ouest).  Le Bureau assure la coordination entre tous les acteurs à tous les niveaux, veille à la bonne progression des activités de préparation de la session plénière, met en oeuvre les tâches qui lui ont été déléguées par la Plénière et dirige les travaux du HLPE;

Les membres du Bureau pour l’exercice biennal Octobre 2017-Octobre 2019 sont :

Présidente:  Mario Arvelo, Ambassador, Représentante Permanent de République Dominicaine

Vice-Président: Valentina Savastano, Représentante Permanent de Italie

Membres: Égypte, Soudan, Chine, Indonésie, Brésil, Costa Rica, Suisse, Italie, Nouvelle-Zélande, Éthiopie, Afrique du Sud, États-Unis

Les membres du Bureau pour l’exercice biennal Octobre 2015-Octobre 2017 sont :

Présidente: S.E. Amira Gornass, Ambassadrice, Représentante permanent du Soudan auprès de la FAO

Vice-Président: M.C. Luca Fratini, Représentant permanent adjoint de l’Italie auprès des organisations des Nations Unies à Rome du debut du 2016 au Octobre 2017 Jón Erlingur Jónasson, Représentante permanent du Islande

Membres: Afghanistan, Argentine, Bangladesh, Chine, Côte d’Ivoire, Equateur, Egypte, Islande, Italie, Maroc, Nouvelle Zélande, États-Unis

Le Groupe Consultatif

Le Groupe consultatif (GC) du CSA soutient le Bureau et assure la liaison entre les participants et les autres parties prenantes à travers un échange bi-directionnel d’informations. Les organes de l’ONU et les participants du CSA sont membres du GC

Les membres du Groupe consultatif du CSA pour l’exercice biennal Octobre 2017-Octobre 2019 sont:

Institutions de l’ONU

OSC / ONG:

  • Mécanisme de la Société Civile

Organismes internationaux de recherche agricole:

Institutions financières et commerciales internationales:

Secteur privé / Fondations philanthropiques:

Les membres du Groupe consultatif du CSA pour l’exercice biennal Octobre 2015-Octobre 2017 sont:

Institutions de l’ONU

OSC / ONG:

  • Mécanisme de la Société Civile

Organismes internationaux de recherche agricole:

Institutions financières et commerciales internationales:

Secteur privé / Fondations philanthropiques:

La Séance plénière

La session plénière se tient chaque année et est l’organe central de prise de décision, où se tiennent les débats, où est organisée la coordination, où sont partagées les leçon apprises et où se fait la convergence des analyses par tous les acteurs au niveau mondial sur les questions relatives à la sécurité alimentaire et la nutrition. La plénière assure également le suivi de la mise en œuvre des Directives volontaires à l’appui de la concrétisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale. Elle doit se concentrer sur les questions pertinentes et spécifiques liés à la sécurité alimentaire et la nutrition dans le but de fournir des orientations et des recommandations concrètes pour aider toutes les parties prenantes dans l’éradication de la faim.

Le Secrétariat

Le CSA dispose d’un secrétariat permanent qui inclut du personnel détaché des trois agences basées à Rome (ABR) à savoir la FAO, le FIDA et le PAM. Il intervient en soutien au travail de la Plénière, du Bureau, du Groupe consultatif, du HLPE ainsi que de tous les processus en cours lors de l’activité intersessions et tout au long de l’année. Le Secrétariat est hébergé dans les locaux de la FAO à Rome. Son secrétaire est Deborah Fulton.

Le HLPE

L’une des principales innovations introduites par la réforme du CSA est le Groupe d’experts de haut niveau (HLPE). Les États membres ont décidé que les décisions prises devraient être informées par des conseils indépendants, complets, fondés sur des données probantes et partagés entre tous. Le HLPE a été créé en 2010 en tant que pilier scientifique et basé sur la connaissance du travail du CSA. Il garantit un processus de débat politique et de prise de décision bien informé, améliorant la qualité, l’efficacité et la cohérence des politiques de sécurité alimentaire et de nutrition.

Les fonctions clés du HLPE

Telles que définies par la Plénière et le Bureau du CSA, les tâches du HLPE sont:

  1. Évaluer et analyser l’état actuel de la sécurité alimentaire et de la nutrition ainsi que ses causes sous-jacentes
  2. Fournir des analyses et des conseils scientifiques ainsi que des données probantes sur les questions politiques pertinentes spécifiques, en s’appuyant sur les travaux existants de recherche scientifique ainsi que sur des données et des études techniques de haute qualité.
  3. Identifier les questions émergentes et aider les membres à définir les priorités pour les futures actions et focalisations sur les domaines d’intervention clés

Structure du HLPE:

  • Des équipes de projet, qui agissent sur une base de projet spécifique, sélectionnées et gérées par le Comité directeur avec la tâche d’analyser / rendre compte sur des questions spécifiques.
  • Un comité directeur, composé de 15 experts de renommée internationale dans une variété de domaines en rapport avec la sécurité alimentaire et la nutrition.

Composition du Comité Directeur du HLPE pour l’exercise biennal Octobre 2017 – Octobre 2019

Président du Comité directeur du HLPE, Mr Patrick Caron

Vice-Présidente du Comité directeur du HLPE, Mr Mahmoud El-Solh

Membres du comité directeur : Mr Patrick Caron (France), Mr Martin Cole (Australie), Ms Louise O. Fresco (Pays Bas), Mr Mahmoud El Solh (Liban), Mr Alex Godoy-Faúndez (Chili), Ms Maria Kadlečíková (Slovakia), Ms Eileen Theresa Kennedy (USA), Mr Muhammad Khan (Pakistan), Mr Xiande Li (Chine), Mr Paul Mapfumo (Zimbabwe), Mr Mohammad Saeid Noori Naeini (Iran), Ms Elisabetta Gioconda Iole Giovanna Recine (Brésil), Ms Shiney Varghese (Indie), Mr Martin Yemefack (Cameroun), Mr Rami Zurayk (Liban).

Download the short bios of the HLPE StC members here!

Composition du Comité Directeur du HLPE pour l’exercise biennal Octobre 2015 – Octobre 2017

Président du Comité directeur du HLPE, M. Patrick Caron (France)

Vice-Présidente du Comité directeur du HLPE, Mme Carol Kalafatic (USA)

Membres du comité directeur : M. Amadou Allahoury (Niger); M. Patrick Caron (France); Mme Louise Fresco (Pays – Bas); Mme Joanna Hewitt (Australie); Mme Carol Kalafatic (USA); Mme Eileen Kennedy (USA); M. Muhammad Azeem Khan (Pakistan); M. Bernardo Kliksberg (Argentine); M. Fangquan Mei (Chine); M. Mohammad Saeid Noori Naeini (Iran); M. Michel Pimbert (UK); M. Juan Ángel Rivera Dommarco (Mexique); Mme Magdalena Sepúlveda (Chili); M. Martin Yemefack (Cameroun); M. Rami Zurayk (Liban).

Cliquez ici pour consulter les fiches biographiques des membres du Comité directeur du HLPE !

Les membres du comité directeur du HLPE participent à titre individuel et non pas en tant que représentants de leurs gouvernements, institutions ou organisations respectifs.

Secretariat HLPE: Coordinateur, Nathanaël Pingault

Description du cycle de projet HLPE:

Financement: le HLPE est exclusivement financé par un fonds d’affectation spéciale constitué au moyen de contributions volontaires et basé à la FAO. Ce fonds couvre les coûts de la préparation des rapports, des réunions du Comité directeur et des équipes de projet, de la publication des rapports, du travail de communication et de sensibilisation ainsi que des fonctions d’appui du Secrétariat. Depuis 2010, le HLPE a reçu des contributions du Fonds d’affectation HLPE, versées par les partenaires suivants, soit financières, soit en nature à travers la contribution de ressources matérielles ou en personnel : l’Australie, l’Union européenne, la France, l’Irlande, la Norvège, la Fédération de Russie, l’Espagne, la Suède, la Suisse, le Royaume Uni. Le budget annuel du HLPE, incluant la valorisation des ressources en nature et mises à disposition de personnel, représente environ 1,4 million USD (chiffres de 2016).

Vous pouvez télécharger les rapports HLPE sous ce lien.

Le Budget

Le financement du CSA est assuré à parts égales par la FAO, le FIDA et le PAM.

Le travail du Groupe d’experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition (HLPE) est entièrement financé par des contributions volontaires. Pour plus d’informations, y compris la liste des partenaires contributeurs, cliquez ici.

Le Mécanisme de la société civile (MSC) au sein du CSA est également entièrement financé par des contributions volontaires. Pour plus d’informations, y compris la liste des partenaires contributeurs, contactez le Secrétariat du MSC, à l’adresse: cso4cfs@gmail.org

Outres les Agences basées à Rome, les partenaires contributeurs pour les Axes de travail et les Activités du CSA incluent :

Pour la période 2014 – 2015

  • Union européenne
  • Allemagne
  • Suède
  • Suisse
  • La Fondation Bill et Melinda Gates,

Pour la période 2016 – 2017

  • Union européenne
  • France
  • Suisse
  • La Fondation Bill et Melinda Gates
  • Soudan