Résumé et recommandations du Rapport du HLPE sur l’Agroécologie et autres innovations

frog-540812_1920

Le Rapport complete serait disponible en français à partir du 2 septembre 

Groupe d’experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition

Extrait du rapport

Approches agroécologiques et autres approches innovantes pour une agriculture durable et des systèmes alimentaires qui améliorent la sécurité alimentaire et la nutrition

Résumé et recommandations 

RESUME

Les systèmes alimentaires sont à la croisée des chemins. Une profonde transformation s’impose afin de réaliser le Programme 2030 et concrétiser la sécurité alimentaire et la nutrition dans leurs quatre dimensions – disponibilité, accès, utilisation et stabilité –, mais aussi pour relever des défis complexes et multidimensionnels tels que l’accroissement de la population mondiale, l’urbanisation et le changement climatique, qui exercent une pression accrue sur les ressources naturelles, avec des répercussions sur les terres, les eaux et la biodiversité. Le HLPE a déjà développé dans ses précédents rapports cette question sous divers angles, et le caractère impératif de cette transformation est aujourd’hui largement admis. La transformation aura une profonde influence sur ce que les personnes mangent et sur la façon dont les aliments sont produits, transformés, transportés et vendus.

C’est dans ce contexte qu’en octobre 2017 le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) a demandé à son Groupe d’experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition de produire un rapport sur les «Approches agroécologiques et autres innovations pour une agriculture durable et

1 HLPE. 2019. Approches agroécologiques et autres approches innovantes pour une agriculture durable et des systèmes alimentaires qui améliorent la sécurité alimentaire et la nutrition. Rapport du Groupe d’experts de haut niveausur la sécurité alimentaire et la nutrition du Comité de la sécurité alimentaire mondiale, Rome, 2019. Version intégraledu rapport à paraître à l’adresse www.fao.org/cfs/cfs-hlpe/fr/.

Rapport du HLPE sur les Approches agroécologiques et autres approches innovantes pour une agriculture durable et des systèmes alimentaires qui améliorent la sécurité alimentaire et la nutrition.
Extrait du rapport: Résumé et recommandations (19 juin 2019)

des systèmes alimentaires qui améliorent la sécurité alimentaire et la nutrition», afin d’éclairer les débats de la quarante-sixième session du CSA, qui se tiendra en octobre 2019.

Dans ce rapport, le HLPE étudie la nature des approches agroécologiques et autres approches innovantes ainsi que leurs contributions potentielles à la formulation de voies de transition vers des systèmes alimentaires durables qui améliorent la sécurité alimentaire et la nutrition. Le HLPE adopte un point de vue dynamique, à plusieurs échelles, axé sur les notions de transition et de transformation. De nombreuses transitions sont nécessaires dans des systèmes de production particuliers et tout au long de la chaîne de valeur alimentaire pour accomplir une transformation majeure de l’ensemble des systèmes alimentaires. La transformation souhaitée du système alimentaire mondial impose d’opérer à la fois des transitions progressives à petite échelle et des changements structurels des institutions et des normes à plus grande échelle, en procédant de façon coordonnée et intégrée.

Comme le HLPE le soulignait dans son rapport de 2016, les voies de transition combinent des interventions techniques, des investissements, ainsi que des politiques et autres instruments porteurs, qui font intervenir des acteurs divers à différents niveaux. Le HLPE insistait également dans ses précédents rapports (2016, 2017) sur la diversité des systèmes alimentaires d’un pays à l’autre et dans chaque pays. Ces systèmes s’inscrivent dans des contextes environnementaux, socioculturels et économiques différents et doivent relever des défis très divers. Leurs acteurs vont donc devoir élaborer des voies propres à chaque contexte pour permettre le passage à des systèmes alimentaires durables. Dépassant cette spécificité contextuelle, le HLPE recensait, dans son rapport de 2016, trois principes opérationnels interdépendants, déterminant les voies de transition vers des systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition, à savoir: i) améliorer l’efficacité d’utilisation des ressources; ii) renforcer la résilience; et iii) assurer l’équité/la responsabilité sociale.

Le présent rapport part de la reconnaissance des droits humains comme base de la durabilité des systèmes alimentaires. Il considère que les sept principes PANTHER (acronyme de leurs intitulés en anglais) – Participation, Obligation de rendre compte, Non-discrimination, Transparence, Dignité humaine, Autonomisation et Application du droit – devraient guider les mesures individuelles et collectives prises à différentes échelles pour agir sur les quatre dimensions de la sécurité alimentaire et de la nutrition.

Ce rapport et ses recommandations ont pour objet d’aider les décideurs, dans les administrations et les organisations internationales, les instituts de recherche, le secteur privé et les organisations de lasociété civile, à concevoir et à mettre en œuvre des voies concrètes de transition vers des systèmesalimentaires plus durables à différentes échelles, du niveau local (exploitation, communauté, paysage) aux niveaux national, régional et mondial.

Food systems are at a crossroads. Profound transformation is needed to address Agenda 2030 and to achieve food security and nutrition (FSN) in its four dimensions of availability, access, utilization and stability, and to face multidimensional and complex challenges, including a growing world population, urbanization and climate change, which drive increased pressure on natural resources, impacting land, water and biodiversity. This need has been illustrated from various perspectives in previous HLPE reports and is now widely recognized. This transformation will profoundly affect what people eat, as well as how food is produced, processed, transported and sold.

In this context, in October 2017, the UN Committee on World Food Security (CFS) requested its High Level Panel of Experts (HLPE) on FSN to produce a report on “Agroecological approaches and other innovations for sustainable agriculture and food systems that enhance food security and nutrition” to inform its discussions during the Forty-sixth CFS Plenary Session in October 2019.

In this report, the HLPE explores the nature and potential contributions of agroecological and other innovative approaches to formulating transitions towards sustainable food systems (SFSs) that enhance FSN. The HLPE adopts a dynamic, multiscale perspective, focusing on the concepts of transition and transformation. Many transitions need to occur in particular production systems and across the food

1 HLPE. 2019. Agroecological and other innovative approaches for sustainable agriculture and food systems that enhance food security and nutrition. A report by the High Level Panel of Experts on Food Security and Nutrition of the Committee on World Food Security, Rome 2019. Full report forthcoming at www.fao.org/cfs/cfs-hlpe.

 HLPE Report on Agroecological and other innovative approaches for sustainable agriculture and food systems that enhance food security and nutrition. Extract from the Report: Summary and Recommendations (19 June 2019)

value chain to achieve major transformation of whole food systems. Both incremental transitions at small scales and structural changes to institutions and norms at larger scales need to take place in a coordinated and integrated way in order to achieve the desired transformation of the global food system.

As highlighted by the HLPE (2016), transition pathways combine technical interventions, investments, and enabling policies and instruments – involving a variety of actors at different scales. In its previous reports, the HLPE (2016, 2017) highlighted a diversity of food systems across and within countries. These food systems are situated in different environmental, sociocultural and economic contexts and face very diverse challenges. Hence, actors in food systems will have to design context-specific transition pathways towards sustainable food systems (SFSs). Moving beyond this context-specificity, the HLPE (2016) identified the three following intertwined operational principles that shape transition pathways towards SFSs for FSN: (i) improve resource efficiency; (ii) strengthen resilience; and (iii) secure social equity/responsibility.

This report starts from the recognition of human rights as the basis for ensuring sustainable food systems. It considers that the seven PANTHER principles of Participation, Accountability, Non- discrimination, Transparency, Human dignity, Empowerment and the Rule of law should guide individual and collective actions to address the four dimensions of FSN at different scales.

This report and its recommendations aim at helping decision-makers, in governments and international organizations, research institutions, the private sector and civil society organizations, design and implement concrete transition pathways towards more SFSs at different scales, from local (farm, community, landscape) to national, regional and global levels.