« Nous devons nous organiser pour défendre les droits des femmes rurales », Margarita Gómez

Schermata 2018-10-15 alle 09.41.17

À l’occasion de la Journée internationale des femmes rurales, Margarita Gómez de CLOC-Vía Campesina partage ses préoccupations concernant le sort des femmes qui vivent et travaillent dans les campagnes d’Amérique latine. Parmi les problèmes auxquels ils sont confrontés figurent les menaces, les expulsions de leurs territoires, les persécutions, la faim et la malnutrition. Cependant, cela nous rappelle qu’il ne faut pas oublier qu’il existe un espoir pour un monde différent et qu’il existe des solutions, mais que nous devons nous organiser pour défendre les droits des femmes.