Mise en relation des petits exploitants avec les marchés

tea-623796_1280

Groupe de travail sur la mise en relation des petits exploitants avec les marchés

Coordinateurs

Javier Sánchez – La Via Campesina (LVC)

Nadjirou Sall – Reseau des Organisations Paysanne et de Producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA)

Facilitateurs Technique:

Nora McKeon – Terra Nuova

Nico Verhagen – La Via Campesina (LVC)

Shalmali Guttal – Focus on the Global South

Personnes de soutien:

Paola De Meo – Terra Nuova

Asli Öcal – La Via Campesina (LVC)

Jean Blaylock – UK Food Group

Marie Louise Cissé – ROPPA

Les personnes-ressource du MSC  pour l’Equipe de travail technique du CSA:

Andrea Ferrante – AIAB (until 31 March 2016)

Mamadou Goita – ROPPA (from 1 April 2016)

Cliquez ici pour voir la liste des membres du Groupe de travail

Pour rejoindre le groupe de travail s’il vous plaît écrire au Secrétariat du MSC au cso4cfs@gmail.com

Président du GTCNL du CSA sur la mise en relation des petits exploitants avec les marchés:

Anna Gebremedhin (Finland)

Contexte

En Octobre 2013, la 40è Session du Comité sur la Sécurité alimentaire mondiale (CSA) a pris la décision d’organiser en 2015 un Forum de haut niveau sur comment connecter les petits exploitants aux marchés, en s’appuyant sur les travaux du précédents du CSA comme par exemple le Rapport du GEHN de 2013 sur « Investir dans la petite agriculture pour la sécurité alimentaire ». Le MSC a salué cette décision en raison de l’importance de ce sujet pour les petits producteurs et les consommateurs.

Une Equipe de travail technique (TT) a été créé pour préparer le Forum, composée de membres du Secrétariat du CSA ainsi que de points focaux des unités techniques pertinentes au sein de la FAO, du FIDA et du PAM. Sous pression de la part du MSC, la composition de l’équipe TT a été rouverte en décembre 2014 afin d’y inclure un représentant du MSC et un autre du Mécanisme du secteur privé. Malgré la difficulté de contester les idées dominantes sur les marchés, l’expérience apportée par les organisations de producteurs d’aliments à petite échelle, ainsi que par les consommateurs et les populations urbaines précaires ont pu être intégrées dans le document de référence, ainsi qu’au programme du Forum lui-même, par le biais de l’excellent panel d’orateurs proposé par le MSC.

Les messages du MSC étaient clairs:

  • les petits producteurs n’ont pas besoin « d’établir des liens » avec les marchés, étant donné que tous participent déjà à différents types d’activités de marché;
  • il n’existe pratiquement pas de données collectées et d’analyses sur les marchés informels et territoriaux, qui sont pourtant les marchés où les petits exploitants sont les plus présents et où la plus grande partie des aliments consommés à travers le monde est commercialisée ou échangée;
  • les marchés ne sont pas tous bénéfiques pour les petits exploitants et ne favorisent pas tous la sécurité alimentaire;
  • les politiques publiques et les programmes spécifiques comme par exemple les achats publiques institutionnelle sont essentiels pour renforcer les marchés qui sont bénéfiques et les défendre contre les impacts négatifs des politiques et programmes internationaux en matière d’investissement et de commerce.

Compte tenu des différences marquées entre les points de vue au sein du CSA, il a été convenu que l’événement Forum ne serait pas en mesure de formuler des recommandations politiques sur cette question, comme cela avait été prévu à l’origine, et que le travail devrait être poursuivi pendant une année suplémentaire.

En conséquence, l’Equipe de travail technique a été chargée d’analyser les résultats du Forum « en vue d’extrapoler les leçons apprises et les Bonnes pratiques découlant du document de référence mais aussi des discussions qui ont eu lieu lors du Forum de haut niveau lui-même (…) devra identifier les options pour surmonter les obstacles et maximiser les opportunités (…) en se basant sur des éléments probants et un travail de recherche supplémentaire, selon les besoins » (PTPA-MYPOW 2016-2017). Il a été convenu qu’une réunion de deux jours du Groupe de travail ouvert (GTCNL) serait organisée les 8-9 Juin 2016 pour discuter et convenir des recommandations politiques qui seraient présentées lors de la troisième session du CSA 43 en Octobre 2016.

Lors du Forum MSC en Octobre 2015 , une session a été consacrée à l’étude des résultats du Forum de haut niveau et de la stratégie proposée par le MSC pour l’année à venir. Un sous-groupe dédié a été créé au sein du Groupe de travail sur l’investissement agricole afin d’assurer le suivi de cet axe de travail.

Les membres du sous-groupe du MSC, soutenus par un certain nombre d’universitaires, ont compilé des études de cas et des articles qui documentent l’importance des marchés informels territoriaux et des programmes de marchés publics institutionnels. Ces études de cas ont été rassemblées dans une bibliographie avec le but de fournir une base factuelle et probante en soutien à nos positions.

Mise en relation des petits exploitants avec les marchés

Extrait du PTPA 2016-2017

Suite donnée au Forum de haut niveau sur le thème du lien entre les petits exploitants agricoles et les marchés – 2016

  1. Un Forum de haut niveau sur le thème du lien entre les petits exploitants agricoles et les marchés s’est tenu le 25 juin 2015. Les participants, venus d’horizons les plus divers, ont étudié un certain nombre de questions, d’enjeux et de moyens pour améliorer l’accès des petits exploitants aux marchés, et se sont efforcés de définir la manière dont le CSA pouvait contribuer à relever ces défis et parvenir à des recommandations générales sur des domaines d’action prioritaires permettant aux petits exploitants d’accéder plus facilement aux marchés. Ils ont pu également mesurer les effets des politiques au regard des réalités vécues par les petits exploitants, qui sont désormais des acteurs du marché dans un système alimentaire mondialisé, et examiner les enseignements tirés d’exemples concrets de la façon dont les agriculteurs et les groupements agricoles ont trouvé des possibilités d’accéder aux marchés.
  2. L’équipe spéciale qui a été chargée de préparer le Forum de haut niveau analysera les résultats de cette manifestation afin de dégager les enseignements tirés des bonnes pratiques découlant du document de base et des débats du forum lui-même, et recensera les options permettant de surmonter les obstacles et d’exploiter les opportunités identifiées en s’appuyant, le cas échéant, sur d’autres éléments et travaux de recherche. Les résultats des travaux de l’équipe spéciale alimenteront les débats du Groupe de travail ponctuel à composition non limitée qui auront lieu avant juillet 2016 et dureront jusqu’à deux jours si nécessaire. L’objectif de ce groupe de travail ponctuel sera d’approuver un ensemble de recommandations et de pratiques sur les politiques qui peuvent, selon des éléments probants, améliorer l’accès des petits producteurs aux marchés.
  3. Les recommandations et pratiques seront présentées pour approbation à la quarante-troisième session du CSA. Elles pourraient faire l’objet d’une large diffusion et servir à étayer les politiques futures, à faire le point et à partager les enseignements tirés de l’expérience.

 

Processus 2016

Date limite pour les commentaires écrits

Date limite pour envoyer les commentaires écrits a l'avant-projet du CSA des recommendations sur la mise en relation des petits exploitants avec les marches
Read more

Réunion de preparation du MSC

Réunion de preparation du MSC
Read more

Réunion d’information du MSC sur les marchès

  Invitation á la réunion d’information du MSC:  Perspectives de la Société Civil sur l’...
Read more

Consultation informelle du CSA

Consultation informelle du CSA sur la Mise en relation du petits exploitants avec les marches - 9.30-12.30 am Salle Rouge, FAO
Read more

GTCNL sur les petits exploitants et les marchés

Groupe de Travail a composition non limitée du CSA
Read more

 

L’etablissement des liens entre les petits exploitants et les marchés. Une guide analytique!

Ce guide analytique explore comment les organisations de petits producteurs et leurs alliés de la société civile pourraient se servir des recommandations dans leur action de plaidoyer nationale et internationale, et comment ils pourraient coopérer avec leurs gouvernements pour les appliquer dans le cadre de leurs politiques et pro- grammes nationaux et régionaux. Il soutient que les recommandations politiques éclairent les relations existant entre les petits exploitants et les marchés, et cela de deux manières différentes: i) ils reconnaissent que le gros des denrées alimentaires sont acheminées via des marchés liés aux systèmes alimentaires locaux, nationaux et régionaux (‘marchés territoriaux’), positionnant ainsi clairement ces marchés aux premiers rangs entre les différents systèmes de marché existant dans le cadre de la sécurité alimentaire et de la nutrition; ii) ils sollicitent les gouvernements à utiliser le levier des politiques publiques pour soutenir ces marchés territoriaux, en renforçant les marchés territoriaux là où ils existent déjà, et à la fois en ouvrant de nouveaux espaces pour que ces marchés s’installent et connaissent un essor. De cette manière, les petits exploitants seront bien placés pour relever les défis mondiaux qu’ils ont devant.

Décembre 2016

Stratégie visant à promouvoir l’utilisation et la mise en œuvre de recommandations sur « L’établissement de liens entre les petits exploitants et les marchés »

Octobre – CSA 44

8 Juillet – Réunion du Groupe Consultatif et Bureau du CSA 

8/9 Juin – Negotiations du CSA

Ici vous trouverez le text final des Recommendations convenu le 9 de juin!

Ce que le MSC préconise. Cette note fournit une synthèse des préoccupations fondamentales les plus importantes du MSC. Les suggestions de formulation spécifiques seront présentées séparément

Mai

Lire les propositions du MSC sur les Recommandations du CSA: Mise en relation des petits exploitants avec les marchés du 27 mai

Lire les commentaires du MSC à la nouvelle proposition de la Président du 27 mai

Lire les commentaires au nouvelle proposition de la Président envoyé par autres acteurs du CSA: Suisse, FIDA, Brésil, Chypre, Mécanism du Secteur Privé (MSP), USA, UE, Egypte, Banque Mondiale, OMA. (seulement disponible en anglais)

Lire la lettre de la Président du GTCNL sur la méthodologie des négociations du 8-9 de juin

Lire la nouvelle proposition de la Président publié le 6 de mai

Avril

Consultation informelle du CSA sur les Recommendations: « Etablissement de liens entre les petits exploitants et les marchés ». 28 avril 2016

Lire les messages et commentaires additionnels du Groupe de travail du MSC sur l’avant-projet et livré lors de la consultation informelle

Avant-projet de recommandations du CSA sur l’établissement de liens entre les petits exploitants et les marchés – 15 avril 2016

Lire l’Avant-projet du CSA

Lire les Commentaires du MSC sur l’Avant-projet

Calendrier du processus pour le 2016  

  • Décembre 2015 – Février 2016: réunions du Equipe de travail technique du CSA
  • 28 Avril 2016 – Consultation informelle sur l’avant-projet de recommandations du CSA sur  l’établissement de liens entre les petits exploitants et les marchés. (premier échange des commentaires entre les acteurs du CSA)
  • 8/9 Juin 2016 – Un GTCNL de deux journées aura lieu pour negocier et finalisé le premier projet du recommnadations
  • CSA 43 – Discussión et aprobation des recommandations du CSA sur  l’établissement de liens entre les petits exploitants et les marchés