Photo : Sebastião Salgado

Le 17 avril 1996, 1 500 paysans du Mouvement des sans-terre du Brésil (MST) ont manifesté en faveur de la réforme agraire sur une route publique à Eldorado do Carajás. La police militaire a tué 19 d’entre eux. Le jour du massacre d’Eldorado do Carajás est devenu la Journée internationale des luttes paysannes, une journée destinée à commémorer et à célébrer les luttes pour la souveraineté alimentaire, la réforme agraire, les droits humains, les territoires, la liberté et la justice.

Au cours des 25 dernières années, l’esprit des paysans tués à Eldorado do Carajás s’est perpétué dans d’innombrables luttes similaires sur tous les continents. Les luttes paysannes ont inspiré des campagnes mondiales en faveur de la réforme agraire et de la souveraineté alimentaire, la Déclaration des Nations unies sur les droits des paysan.ne.s et des réformes importantes dans la gouvernance mondiale de la sécurité alimentaire, y compris le CSA.

C’est un jour pour pleurer et se solidariser, avoir de l’espoir et imaginer un autre monde. Nos luttes sont liées, à travers les continents et les générations, enracinées dans des visions partagées par nos communautés, cultivées dans nos territoires, réaffirmées par les conséquences dramatiques de la pandémie. Le monde doit changer, peut changer, va changer. Nous continuerons à prendre soin les un.e.s des autres et à défendre que « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits » (Art.1 de la Déclaration universelle des droits humains).

to top
Appel à l’action
Participe aux mobilisations citoyennes

Pour contester le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires!

Je suis partant.e