Rome, Italie. 28 juin 2022.  À l’occasion de la Journée mondiale de la fierté, la délégation du Groupe de travail du MSCPA sur les femmes et les diversités de genre, participant aux négociations du CSA sur l’égalité des droits entre les genres et l’autonomisation des femmes et des filles a organisé une manifestation publique afin de demander la reconnaissance de toutes nos diversités dans ces Directives volontaires.

Paula Gioia, petite exploitante agricole et membre du groupe de travail du MSCPA sur les femmes et les diversités de genre, représentante de la délégation présente à Rome, a fait la déclaration suivante :

Les États membres du CSA ne peuvent nier le fait que des millions de personnes dans le monde ont été victimes de discrimination en raison de leur identité de genre et/ou de leur orientation sexuelle, comme l’a exprimé avec une grande préoccupation le HRC/RES/17/19, 2011, qui a conduit à la création ultérieure du mandat de l’IE SOGI 2016.

Les stratégies des gouvernements, des croyances ou des sociétés pour éviter de nous mentionner sont une attaque claire contre notre existence. Nous existons, nous sommes des ayants droit, qui sont souvent confrontés à de multiples formes de discrimination fondées sur différentes caractéristiques réelles ou perçues de notre corps.

Nous sommes ici pour élever nos voix, montrer nos visages et nos corps, et exiger de ne pas être mises entre parenthèses, ni expulsées des actuelles « Directives volontaires du CSA sur l’égalité des droits entre les genres et l’autonomisation des femmes et des filles dans le contexte de la sécurité alimentaire et de la nutrition ». Nous effacer de ce texte serait la poursuite des multiples actes de violence que nous subissons ou continuons à subir dans nos familles, dans nos villages, dans les institutions publiques, dans les systèmes juridiques, dans les différents « Stonewall »*, ou ailleurs.

En ce 28 juin, jour même où nous nous souvenons des victimes des violentes attaques policières contre la communauté gay à New York en 1969, qui ont conduit à la résistance de notre communauté et à notre fierté globale d’être ce que nous sommes, nous demandons instamment au CSA de faire un pas en avant.

La communauté de la diversité sexuelle et de genre du monde entier ne doit pas souffrir d’abus, d’exclusion et de marginalisation dans tous les domaines de la vie, des soins de santé, de la protection sociale ou de l’éducation, que ce soit en raison de son identité de genre, de son orientation sexuelle ou de toute autre caractéristique intersectionnelle, réelle ou perçue. Une attention particulière doit être accordée à la violence sexuelle et sexiste (VSS) à laquelle nous sommes confrontés. Ainsi qu’à notre droit à l’alimentation, au logement et à une vie dans la dignité qui doit être protégé.

La MSCPA est fortement solidaire de la communauté mondiale des personnes de genre et de sexualité différente et fait entendre sa voix haut et fort lors des négociations actuelles au sein du CSA.

[*NDT : Les émeutes de Stonewall sont une série de manifestations spontanées et violentes contre un raid de la police qui a eu lieu dans la nuit du 28 juin 1969 à New York, au Stonewall Inn, dans le quartier de Greenwich Village, dans l’État de New York. Ces événements sont souvent considérés comme la première lutte des personnes gays, lesbiennes, bisexuelles et transgenres contre un système oppressant, soutenu par les autorités. Ces émeutes marquent l’émergence du mouvement LGBTQ+, aux États-Unis et dans le monde.]

Twitter
Contacts
Twitter
Contacts

Privacy PolicyCookie Policy

Csm4cfs © 2022. Website by Marco Principia

to top
Appel à l’action
Participe aux mobilisations citoyennes

Pour contester le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires!

Je suis partant.e