Les groupes de travail sur les politiques sont des espaces thématiques établis afin de formuler les positions communes du MSC en fonction des axes de travail et des processus politiques du CSA. Ils encouragent le dialogue, ainsi que l’échange de connaissances, de perspectives et de pratiques entre l’ensemble des secteurs et des sous-régions du MSC.

Les groupes de travail sur les politiques visent à faciliter la convergence des positions communes et des priorités politiques des mouvements sociaux ainsi que des organisations de peuples autochtones et de la société civile participant, par le biais du MSC, aux processus normatifs et de convergence des politiques du CSA.

Les discussions et les positionnements politiques au sein des groupes de travail sont façonnés par les luttes et les revendications collectives émanant des réalités du terrain à l’attention de l’espace de gouvernance mondiale de l’alimentation qu’est le CSA. Les groupes de travail sur les politiques constituent un espace de solidarité, d’élaboration des politiques et de réflexion stratégique qui permet l’intersectionnalité des luttes en faveur de la réalisation du droit à l’alimentation et de la souveraineté alimentaire.

La facilitation est le principe clé orientant et guidant les travaux des groupes de travail sur les politiques. Elle garantit que les groupes de travail sur les politiques constituent, autant que possible, des espaces démocratiques, transparents, inclusifs et participatifs, au sein desquels les asymétries de pouvoir et les rapports de force sont déconstruits, en veillant à ce que toutes les voix soient entendues, notamment celles des personnes les plus marginalisées et touchées. La facilitation permet d’attacher de l’importance à la diversité et à la pluralité à travers le respect mutuel et le consensus, sans pour autant éviter les potentielles opinions divergentes.

Comme tous les organes du MSC, les groupes de travail sur les politiques sont des espaces sûrs, exempts de dynamiques et de comportements sexistes, discriminatoires ou racistes. Un flux de communication bidirectionnel, inclusif et participatif est essentiel à l’efficacité et au fonctionnement des groupes de travail sur les politiques du MSC. L’engagement actif de l’ensemble des personnes participant est crucial.

Ressources clés :

Participation, structure, outils et calendrier

Les groupes de travail sur les politiques sont ouverts à l’ensemble des organisations participant au MSC. Leur création est annoncée dans le Bulletin du MSC et les listes de diffusion. Ils sont généralement alignés sur le calendrier établi par le CSA pour chaque processus politique thématique, peuvent se poursuivre après leur conclusion, si demandé, et peuvent être réactivés à des fins de suivi.

Chaque groupe de travail forge d’abord sa propre vision et répertorie ses attentes par rapport au processus. Il établit ensuite ses priorités et revendications politiques vis-à-vis des processus normatifs du CSA. Ces priorités et revendications sont ensuite portées par les membres du groupe de travail dans différents espaces et différentes réunions du CSA, comme les réunions des Groupes de travail à composition limitée, les réunions du Groupe consultatif et du Bureau, les manifestations de haut niveau, les consultations régionales et les réunions d’experts. Vers la fin du processus, le groupe de travail prend part aux négociations politiques, aux côtés des autres membres et participants du CSA. Le processus prend fin avec les sessions plénières du CSA, lorsque le document politique négocié est approuvé par la Plénière.

Chaque groupe de travail désigne son ou ses porte-parole, à qui il incombe de transmettre et d’exprimer les positions politiques communes convenues collectivement.

Chaque groupe de travail sur les politiques du MSC dispose d’un ou plusieurs coordinateurs. Le rôle de coordination des groupes de travail sur les politiques est réservé aux membres du Comité de coordination du MSC. La coordination d’un groupe de travail sur les politiques est épaulée par une équipe de facilitation. La sélection de la ou des personnes assurant la coordination et la facilitation devrait être proposée par les membres du groupe de travail et approuvée par le Comité de coordination du MSC.

Les groupes de travail sur les politiques du MSC conduisent leurs travaux en anglais, espagnol et français. Les outils utilisés pour la communication sont les courriers électroniques, les listes de diffusion, les appels virtuels et le site Internet du MSC. Lorsque c’est possible, des réunions en présentiel sont également organisées.

Rejoignez les groupes de travail du MSC pour représenter les revendications de votre communauté en matière de politiques ! Défendez la souveraineté alimentaire, le droit à l’alimentation et les systèmes alimentaires contrôlés par la communauté et basés sur la biodiversité à l’échelon mondial de la gouvernance des politiques!

En cours

Terminés

Remonter
Appel à l’action
Participe aux mobilisations citoyennes

Pour contester le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires!

Je suis partant.e