Au-delà des Groupes de travail, le MSC participe également à des processus politiques n’ayant pas été initiés par le CSA. Trois processus politiques sont actuellement actifs.

La mobilisation du MSC en faveur de réponses politiques aux crises alimentaires exacerbées par le COVID-19

Les personnes les plus touchées par la pandémie et les crises alimentaires et économiques liées sont celles-là mêmes qui étaient les plus exposées auparavant. Le virus a ouvert les yeux du monde entier sur les horribles inégalités structurelles, la discrimination, l’exploitation, le racisme et le sexisme qui régnaient déjà auparavant et que les politiques publiques n’ont pas suffisamment combattus, exacerbant les effets de la pandémie sur les personnes les plus marginalisées. Les secteurs composant le MSC ont présenté des rapports, lancé des appels et formulé les propositions concrètes pour que le CSA réponde aux demandes politiques urgentes émanant des communautés et des territoires. Pour plus d’informations, voir…

La mobilisation du MSC pour contester le Sommet de l’ONU sur les systèmes alimentaires

En octobre 2020, après avoir suivi de près pendant un an les préparatifs du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, le Comité de coordination du MSC a lancé un Appel ouvert du Mécanisme de la société civile et des peuples autochtones pour contester le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires. Depuis lors, un large mouvement regroupant l’ensemble des secteurs et des régions s’est rassemblé pour résister à la mainmise des entreprises sur les systèmes alimentaires et pour promouvoir conjointement les visions alternatives en faveur d’une transformation agroécologique radicale des systèmes alimentaires, fondée sur les droits humains, en direction de la souveraineté alimentaire, de la justice de genre, de la diversité culturelle, de la justice climatique, et le reflet de l’intersectionnalité et de l’interdépendance des luttes des communautés. Pour plus d’informations, voir…

La mobilisation du MSC vis-à-vis du Bureau et du Groupe consultatif du CSA

Le Bureau du CSA est l’organe directeur du Comité entre les sessions plénières annuelles. Il se compose de 12 États-membres de toutes les régions et du Président du CSA. Le Groupe consultatif du Bureau du CSA comprend des représentants des différents groupes de participants au Comité, y compris le MSC, et conseille le CSA sur toutes les questions de fond lors des périodes intersessions. Pour plus d’informations, voir…

Remonter
Appel à l’action
Participe aux mobilisations citoyennes

Pour contester le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires!

Je suis partant.e