Déclaration du MSCPA lors de la réunion du Groupe consultatif et du Bureau du CSA, le 19 décembre 2023

18 décembre 2023. Depuis le 27 novembre, le MSCPA n’est plus en mesure d’assurer les conditions minimales de son travail, en raison d’une crise financière drastique qui s’est accumulée depuis le mois de mai 2023. Le déficit du flux de fonds est aujourd’hui tel qu’il nous empêche d’organiser non seulement notre participation aux activités du CSA, mais aussi notre préparation à cette participation, qui nécessite des échanges multilingues et multirégionaux répétés pour élaborer des positions et recueillir des preuves reflétant les besoins et les propositions de ceux et celles dont le droit à l’alimentation est le plus menacé.

C’est avec un profond regret que nous venons ici aujourd’hui pour faire part de cette difficulté aiguë et pour vous dire que nous n’avons pas eu les conditions de base pour préparer notre contribution à cette réunion très importante. Nous gardons l’espoir que la situation puisse être résolue et nous mettons tout en œuvre pour atteindre cet objectif le plus rapidement possible, afin que nous puissions reprendre la facilitation des voix des personnes les plus touchées par la faim et la malnutrition de la part du MSCPA au sein du CSA, la principale plateforme intergouvernementale inclusive pour la sécurité alimentaire et la nutrition.

La situation dans laquelle se trouve le MSCPA est principalement due à la non-réception d’une subvention substantielle de l’UE, acheminée par l’intermédiaire du FIDA, destinée aux activités du MSCPA pour les années 2023, 2024, 2025 et une partie de 2026. Cette contribution, qui fait partie d’une subvention pluriannuelle au Secrétariat du CSA, au HLPE et au MSCPA, a déjà été approuvée par l’UE en décembre 2022.

Afin de pouvoir fonctionner en 2023, le MSCPA a été autorisé de la part de l’UE pour commencer à dépenser les fonds à partir du 1er mai 2023 sur la base de la subvention qui avait été approuvée par l’UE (bien que les fonds n’aient pas encore été transférés). Jusqu’à présent, le MSCPA et ses organisations participantes ont avancé plus de 100 000 euros pour couvrir les services d’interprétation, les services de traduction, l’organisation de réunions préparatoires et de consultations, les vols et l’hébergement à l’hôtel des représentants des OSC et des PI participant à Rome, en particulier à la session plénière du CSA, et les salaires du secrétariat du MSCPA tout au long de l’année 2023.

Ce n’est que le 16 novembre que nous avons été informé.e.s par le FIDA que le budget soumis par le MSCPA ne répondrait pas à tous les critères d’éligibilité pour le financement de l’UE selon les termes d’un manuel récent dont nous n’avions pas connaissance. Survenant en fin d’année, après cinq mois d’avances, cette communication a mis le MSCPA dans une situation de vulnérabilité pour répondre à des nouvelles exigences bureaucratiques qui ne reconnaissent pas le fonctionnement du CSA et du MSCPA, et pour finaliser le contrat et permettre le décaissement de la contribution de l’UE avant la fin de 2023. Le MSCPA a atteint un point où les membres de son secrétariat ont été contraints de cesser de travailler parce que leurs contrats de travail ne peuvent être honorés ni renouvelés, les paiements en suspens aux prestataires de services ne peuvent être effectués et il n’y a tout simplement pas de fonds disponibles pour couvrir les coûts les plus élémentaires liés à la tâche de facilitation.

Une communication plus rapide et plus continue entre l’UE, le FIDA et le MSCPA, tous partie du CSA, aurait été essentielle pour éviter la situation d’urgence dans laquelle se trouve actuellement le MSCPA. Bien que le processus de signature du contrat qui permettra le déboursement soit en cours depuis vendredi 15 décembre, la réalité n’a pas beaucoup changé pour nous : à la fin de l’année et avec une quantité élevée de fonds déjà avancés, les conditions ne sont pas réunies pour assurer la participation du MSCPA au CSA, et nous restons incertain.e.s quant à la date à laquelle les fonds seront effectivement mis à disposition.

La suspension de la facilitation de la participation du MSCPA dans le CSA a été communiquée à la nouvelle présidente du CSA, l’ambassadrice Nosipho Nausca-Jean Jezile. Le MSCPA appelle également tous les États membres et participants du CSA à soutenir l’action immédiate de l’UE et du FIDA pour résoudre cette crise financière et maintenir le caractère inclusif du CSA.

Nous sommes venu.e.s à cette réunion aujourd’hui uniquement pour appeler les membres du Bureau du CSA, en tant qu’organe exécutif du CSA, mais aussi le Secrétariat du CSA et le Groupe consultatif, y compris les agences des Nations unies basées à Rome, à faire tout leur possible pour résoudre cette situation urgente et à soutenir notre engagement total à rester engagé.e.s au sein du CSA.

Quelles sont les demandes spécifiques du MSCPA ?

  1. Le MSCPA demande d’urgence au FIDA de trouver une modalité permettant d’accélérer le décaissement des fonds et de se compromettre à le faire avant le 31 décembre.
  2. Nous vous demandons respectueusement de prendre les mesures nécessaires pour soutenir et défendre cette demande et, ce faisant, de démontrer votre soutien au CSA et à la participation significative des organisations qui représentent les personnes les plus touchées par l’insécurité alimentaire.
  3. Enfin, nous appelons à reconnaître que l’enchevêtrement bureaucratique que nous avons rencontré a de graves conséquences politiques, et qu’il est nécessaire de trouver un moyen de travailler à l’avenir d’une manière qui corresponde aux réalités du CSA et du MSCPA et qui garantisse la participation durable des détenteurs et détentrices de droits à cette plateforme intergouvernementale unique des Nations unies pour réaliser le droit à l’alimentation.

La pleine participation des détenteurs et détentrices de droits par le biais du mécanisme établi à cet effet et les droits des personnes travaillant au secrétariat du MSCPA sont minés. Si les fonds ne sont pas déboursés avant la fin du mois, la situation du MSCPA sera insoutenable. Nous comptons donc sur votre soutien.

Télécharger la déclaration en format PDF

Télécharger les résultats de la réunion du Groupe consultatif et bureau du CSA

Contacts
Twitter
Contacts

Privacy PolicyCookie Policy

Csm4cfs © 2024. Website by Marco Principia

to top
Appel à l’action
Participe aux mobilisations citoyennes

Pour contester le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires!

Je suis partant.e