Le Mécanisme de la Société Civile et des Peuples Autochtones (MSC) pour les relations avec le Comité des Nations Unies sur la sécurité alimentaire mondiale (CSA) est le plus important espace international regroupant les organisations de la société civile travaillant à l’éradication de l’insécurité alimentaire et la malnutrition.

Le MSC a été fondé en 2010, comme une partie essentielle et autonome du CSA réformé. Le but du MSC est de faciliter la participation de la société civile et son articulation dans les processus politiques du CSA.

Le MSC est un espace ouvert et n’a donc pas de membres officiels, il est composé d’organisations participantes. Chaque organisation issue de la société civile et travaillant sur la sécurité alimentaire et la nutrition peut rejoindre le MSC et y participer. Au cours des dernières années, plusieurs centaines d’organismes nationaux, régionaux ou mondiaux ont participé au MSC.

Toutes les organisations participantes au MSC appartiennent à l’un des 11 secteurs sociaux suivants: les petits agriculteurs, les petits éleveurs, les pêcheurs artisanaux, les peuples autochtones, les travailleurs agricoles et dans l’industrie alimentaire, les paysans sans terre, les femmes, les jeunes, les consommateurs, les populations urbaines en situation d’insécurité alimentaire et les ONG.

Le MSC…

  • …donne la priorité aux organisations et aux mouvements des personnes les plus touchées par l’insécurité alimentaire et la malnutrition, en reconnaissant que ce sont les organisations de détenteurs de droits les qui sont les sujets de leur propre développement ainsi que les plus importants contributeurs pour la sécurité alimentaire et la nutrition dans le monde entier.
  • …respecte le pluralisme, l’autonomie, la diversité et l’auto-organisation et tente d’assurer un équilibre des secteurs, genres et des régions.
  • …en tant qu’espace ne joue pas de rôle représentatif vis-à-vis des organisations qui y participent. Les organisations se représentent elle-mêmes et articulent leurs positions avec d’autres au sein du MSC. Les organisations participantes, en particulier celles qui rassemblent et organisent les petits producteurs et les consommateurs, regroupent plus de 300 millions de membres affiliés, présents sur tous les continents.

Le MSC dans le CSA réformé

Structure du MSC

Le MSC est basé sur 11 secteurs sociaux: petits exploitants, petits éleveurs et pasteurs, pêcheurs artisanaux, peuples autochtones, consommateurs, populations urbains en situation de l’insécurité alimentaire, travailleurs dans l’agriculture et l’industrie l’alimentaire, femmes, jeunes, paysans sans terre, ONG.

La participation des organisations de la société civile est articulée à travers des unités mondiales et sous-régionales. Les unités mondiales rassemblent les organisations et les réseaux de chaque secteur agissant à l’échelle mondiale et continentale, tandis que les unités sous-régionales rassemblent des organisations de la société civile qui travaillent sur la sécurité alimentaire dans une sous-région spécifique. Cette articulation vise à assurer l’inclusion et la participation active à tous les niveaux: national, régional et mondial.

Les sous-régions du MSC sont les suivantes: Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbes, Région andine, Cône Sud, Europe de l’Ouest, Europe de l’Est, Afrique du Nord, Afrique centrale, Afrique de l’Est, Afrique de l’Ouest, Afrique du Sud, Asie du Sud, Asie du Sud-est, Asie centrale, Asie orientale, Australasie et Pacifique.

Le Comité de Coordination

Le Comité de Coordination (CC) est l’organisme directeur du MSC; cela signifie que toutes les décisions politiques pertinentes au sein du MSC, sur les questions internes et externes, sont prises par le CC, dans la mesure du possible par consensus et par un vote si un consensus n’a pas pu être trouvé. La position divergent est signalé. Les membres du Comité de Coordination du MSC sont élus par les 11 secteurs sociaux et 17 sous-régions (5 sous-régions en Afrique, 4 sous-régions dans les Amériques, 6 sous-régions d’Asie et 2 sous-régions en Europe). La parité des genres et dans la répartition géographique est toujours garantie.

  • Le CC se compose de 35 membres (en mars 2022) provenant de 11 secteurs et 17 sous-régions
  • Le rôle des membres du CC est de faciliter le travail des OSC dans leurs secteurs et les groupes sous-régionaux
  • Le CC est chargé de veiller à ce que les fonctions du CSM sont menées efficacement que possible et selon les principes d’organisation. Assurer un processus de communication dans les deux sens est fondamental.
  • Le CC exécute ce rôle en partageant l’information, en facilitant le dialogue et les consultations, en soutenant l’analyse et de plaidoyer au niveau national et régional.

Comité de Coordination pour la période octobre 2021-octobre 2023

 
SECTEURPRÉNOM ET NOMORGANISATIONPAYSSUPPLÉANT.E.S
Petits exploitants agricoles
  • Paula Gioia
  • Saima Zia
  • Bertha Picha
  • Irish Baguilat
  • LVC
  • LVC
  • MAELA
  • AFA
  • Allemagne
  • Pakistan
  • Bolivie
  • Philippines
  • Fernando López Rodriguez | COPROFAM - Uruguay
  • Elizabeth Kibuywa FIMARC | Kenya
Petits éleveurs
  • Verdiana Morandi
  • Khaled Khawaldeh
  • WAMIP
  • WAMIP
  • Italy
  • Jordan
 
Pêcheurs Artisanaux
  • Josana Pinto
  • Lorena Ortíz
  • WFFP
  • WFF
  • Brésil
  • Mexique
 
Peuples Autochtones
  • Anders Oskal
  • Migdalia "Tai Pelli" Pellicier
  • Association of World Reindeer Herders (WRH)
  • IITC
  • Région Pan-Arctique (Norvège)
  • Borikén (Porto Rico)
 
Consommateurs
  • Qiana Mickie
  • Isabel Muñoz
  • Urgenci
  • Consumers International
  • Etats-Unis
  • Équateur
 
Travailleurs agroalimentaires
  • Ivan Monckton
  • IUF
  • Royaume-Uni
 
Précaires urbains en état d’insécurité alimentaire
  • Andre Luzzi
  • Hala Barakat
  • HIC
  • HIC
  • Brazil
  • Égypte
 
Sans Terre
  • Fatima Burnad
  • Moayyad Bsharat
  •  
  • Asian Rural Women Coalition (ARWC)
  • La Via Campesina
  • Inde
  • Territoires palestiniens occupés

 
Jeunes
  • Tyler Short
  • Sefu Sanni
  • LVC
  • WMW
  • États-Unis
  • Kenya
  • Carson Kiburo (IITC) | Kenya
  • Krishnakar Kummari (MIJARC) | Inde
Femmes
  • Maria Isabel Carrillo Soc
  • Glorene A. Das  
  • LVC
  • Asian Rural Women Coalition (ARWC)
  • Guatemala
  • Malaisie
 
ONG
  • Magdalena Ackermann
  • Wilhelmina Pelegrina  
  • SID
  • Greenpeace South Asia
  • Italie/Argentine
  • Philippines
 
SOUS-RÉGIONPRÉNOM ET NOMORGANISATIONPAYS SUPPLÉANT.E.S
Amérique du Nord
  •  Patti Naylor
  • National Family Farm Coalition
  • États-Unis
 
Amérique centrale et Caraïbes
  • Taina Hedman
  • CITI
  • Panama
  • “Mani” Jorge Stanley Icaza (CITI | Panama)
Région andine
  • Miriency Gonzalez
  • MAELA
  • Colombie
 
Cône Sud
  • Perla Álvarez Britez
  • CONAMURI/CLOC
  • Paraguay
 
Europe de l'Ouest
  • Deirdre "Dee" Woods
  • Landworkers Alliance
  • Royaume-Uni
 
Europe de l'Est
  • Olena Borodina   
  • Ukrainian Rural Development Network (URDN)
  • Ukraine
 
Afrique du Nord
  • Abdellah El Blihi
  • Confédération nationale de la pêche traditionnelle au Maroc | Réseau arabe pour la souveraineté alimentaire
  • Maroc
 
Afrique centrale
  • Séraphin Ntadi
  • CNOP-Congo | PROPAC
  • Congo Brazzaville
 
Afrique de l'Est
  • Reporté
   
Afrique australe
  • Reporté
   
Afrique de l'Ouest
  • Musa F. Sowe
ROPPAGambie 
Asie du sud
  • Reporté
   
Asie du Sud-Est
  • Chanra Keo
  • Solidarity House Federation
  • Cambodge
 
Asie centrale
  • Reporté
   
Asie occidentale
  • Mariam Mohammad
  • Coalition of Lebanese Civil Society | Réseau arabe pour la souveraineté alimentaire
  • Liban
 
Australasie
  • Georgina Mulcahy
  • AFSA
  • Australie

 

Pacifique
  • Reporté
   

LVC: La Via Campesina

COPROFAM: Confederación de Organizaciones de Productores Familiares del Mercosur

AFA: Asian Farmers’ Association for Sustainable Rural Development

FIMARC: International Federation of Rural Adults Catholic Movements

ARWC: Asian Rural Women Coalition

WAMIP: World Alliance of Mobile Indigenous Peoples

WFFP: World Forum of Fisher Peoples

WFF: World Forum of Fish Harversters and Fish Workers

IITC: International Indian Treaty Council

IPACC: The Indigenous Peoples of Africa Co-ordinating Committee

IUF: International Union of Food, Agricultural, Hotel, Restaurant, Catering, Tobacco and Allied Workers’ Association

HIC: Habitat International Coalition

APC: Asian Peasant Coalition

LRC: Land Research Center

IFSN: International Food Security Network

MAELA: Movimiento Agroecológico de America Latina y el Caribe

FENACOPEC: Federación Nacional de Cooperativas Pesqueras del Ecuador

CLOC: Coordinadora Latinoamericana de Organizaciones del Campo

SYNAGRI: Syndicat des Agriculteurs de Tunisie

PROPAC: Plateforme régionale des organisations paysannes d’Afrique centrale

ESAFF: Eastern and Southern Africa Small Scale Farmers’ Forum

ROPPA: Réseau des organisations paysannes et de producteurs de l’Afrique de l’ouest

PCFS: People’s Coalition on Food Sovereignty

KESSFF: Kenya Small Scale Farmers Forum

ESAPN: Eastern and Souther African Pastoralists Network

PoetCom: Pacific Organic & Ethical Trade Community

AFSA: Australian Food Sovereignty Alliance

WMW: World March of Women

Le Comité de Coordination pour la période 2019-2021 était composé de 25 femmes et 16 hommes. La composition du CC lors de cette période est disponible ici.

Le Comité de Coordination pour la période 2017-2019 était composé de 21 femmes et 18 hommes. La composition du CC lors de cette période est disponible ici.

Le Comité de Coordination pour la période 2015-2017 était composé de 20 femmes et 19 hommes. La composition du CC lors de cette période est disponible ici.

Le Comité de Coordination pour la période 2014-2015 était composé de 20 femmes et 18 hommes. La composition du CC lors de cette période est disponible ici.

Les Groupes de Travail Stratégiques

Les groupes de travail stratégiques (GT) sont un élément fondamental du travail du MSC. Le Groupe de travail est l’espace dans lequel les contributions politiques aux processus du CSA sont articulées, débattues, construites, analysées et confrontées. S’appuyant sur la grande diversité existante en terme d’expertise, de connaissances et des points de vue, le but de ces GT est de construire une position commune de la société civile qui sera ensuite défendue dans les instances de prise de décision du CSA, lors des activités intersessions ainsi que les Plénières. Les groupes de travail sont mis en place par rapport aux processus du CSA qui ont été approuvés dans le cadre du programme pluriannuel de travail (PTPA). Les groupes de travail sont ouverts à toutes les organisations participantes du MSC et idéalement incluent des organisations issues de tous les secteurs sociaux dans le monde et les différentes sous-régions. Chaque GT est dirigé par un ou deux coordinateurs qui sont membres du CC et bénéficient généralement du soutien d’animateurs techniques et de personnes ressources.

Visitez la page dédiée à chaque groupe de travail pour en savoir plus sur la position du CSM et les processus connexes du CSA.

Lire les Lignes directrices pour faciliter la défense de positions communes en matière de politiques et l’envoi de messages communs par le biais du MSC

Le Groupe Consultatif

Le Groupe consultatif (GC) du MSC est élu tous les deux ans parmi les membres du Comité de coordination, par les membres du CC. Le MSC dispose de 4 sièges au sein du Groupe consultatif du CSA. Le MSC nomme 8 membres du GC du MSC qui participent ensuite aux réunions du GC du CSA à tour de rôle. Comme son nom l’indique, le Groupe consultatif du MSC conseille le Bureau du CSA sur les processus de prise de décision politique en consolidant, en facilitant et en partageant les positions communes des OSC sur les questions politiques du CSA. Mais il conseille également le CC en informant ses débats politiques, en faisant le lien direct avec le Bureau et Groupe Consultatif du CSA pendant la période intersessions. Le Groupe consultatif du MSC se réunit physiquement avant chaque Réunion conjointe du GC/Bureau, afin d’articuler les contributions communes du MSC sur chaque sujet à l’ordre du jour de la réunion du GC et Bureau du CSA.

Le Groupe Consultatif du MSC pour la période octobre 2021-octobre 2023 est composé par:

  • Patti Naylor | National Family Farm Coalition | États-Unis
  • Perla Álvarez Brítez | CONAMURI y CLOC |  Paraguay
  • Saima Zia | La Vía Campesina | Pakistan
  • Tyler Short | La Vía Campesina | États-Unis
  • Khalid Khawaldeh | WAMIP | Jordanie
  • Magdalena Ackermann | SID | Argentine/Italie
  • Hala Barakat | HIC | Egypte
  • Mariam Mohammad | Coalition of Lebanese Civil Society et Réseau arabe pour la souveraineté alimentaire | Liban
  • Andre Luzzi | HIC | Brésil
  • Kamal Elblihi | Réseau arabe pour la souveraineté alimentaire et Plateforme Maghrébine de la Pêche Artisanale | Maroc
  • Deirdre “Dee” Woods | The Landworkers Alliance | Royaume-Uni
  • Paula Gioia | La Via Campesina | Allemagne
  • Miriency González | MAELA | Colombie

Lire les Termes de Référence pour les membres du Groupe Consultatif

  • Azra Sayeed – International Women’s Alliance (IWA), Pakistan
  • Elmira Mambetova – IUF, Kirghizistan
  • Mosa F. Sowe – ROPPA, Gambie
  • Ruth Gaha-Morris, AFSA, Australie
  • Alberto Broch – COPROFAM, Brésil
  • Emeline Siale Ilolahia, PIANGO, Fidji
  • Saul Vicente Vázquez – International Indian Treaty Council (IITC), Mexique
  • Nettie Wiebe – La Via Campesina (LVC), Canada
  • Christiana Louwa – WFFP, Kenya
  • Ramona Dominicioiu – La Via Campesina (LCV), Roumanie
  • André Luzzi – HIC, Brésil
  • Khalid Khawaldeh – WAMIP, Jordanie
  • Azra Sayeed – International Women’s Alliance (IWA), Pakistan
  • Rodolfo Gonzalez Greco – CLOC/LVC, Argentine
  • Editrudith Lukanga – World Forum of Fish Harvesters and Fish Workers (WFF), Tanzanie
  • Nadjirou Sall – Réseau des Organisations Paysannes et de Producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA), Sénégal
  • Alberto Broch – COPROFAM, Brésil
  • Mariam Aljaajaa –  Arab Network for the Protection of Nature (APN), Jordanie/Liban
  • Saul Vicente Vázquez – International Indian Treaty Council (IITC), Méxique
  • Nettie Wiebe – La Via Campesina (LVC), Canada
  • Nathanael Buka Mupungu – PROPAC, République Démocratique du Congo
  • Ramona Dominicioiu – La Via Campesina (LCV), Roumanie
  • Nadjirou Sall – Réseau des Organisations Paysannes et de Producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA)
  • Taina Hedman Perez – International Indian Treaty Council (IITC)
  • Naseegh Jaffer – World Forum of Fisher Peoples (WFFP)
  • Imogen Ebsworth – Australian Food Sovereignty Alliance
  • Adwoa Sakyi – International Union of Food Workers (IUF)
  • Javier Sánchez – La Via Campesina International
  • Rodolfo Gonzalez Greco – Coordinadora Latinoamericana de Organizaciones Campesinas (CLOC)
  • Alberta Guerra – ActionAid International
  •  
      • Javier Sanchez – La Via Campesina International
      • Svetlana Boincean – International Union of Food Workers (IUF)
      • “Mani” Jorge Stanley Icaza – International Indian Treaty Council (IITC)
      • Djibo Bagna – Réseau des Organisations Paysannes et de Producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA)
      • Zoila Bustamante – World Forum of Fish Harvesters and Fish Workers (WFF)
      • Laljibhai Desai – World Alliance of Mobile Indigenous People (WAMIP)
      • Razan Zuayter – Arab Network for Food Sovereignty
      • Maria Noel Salgado – Movimiento Agroecológico de América Latina y el Caribe (MAELA)
  •  

Groupe de Travail sur la Finance

Le Comité de Coordination est responsable de la supervision du travail administratif et financier du MSC au nom de tous les membres du MSC. Toutefois, compte tenu des contraintes de temps auxquels ils et elles sont confrontés en ce qui concerne la supervision régulière du travail, les membres du CC ont décidé d’établir un sous-groupe de travail Finances et Administration au sein du Comité de coordination. Le Groupe de Travail sur la Finance du MSC est élu tous les deux ans, en même temps que le Comité de Coordination et le Group Consultatif.

Les membres du groupe de travail pour la période octobre 2021-octobre 2023 sont:

  • Saima Zia – Membre du Comité de Coordination
  • Kamal Elblihi – Membre du Comité de Coordination
  • Hala Barakat – Membre du Comité de Coordination
  • André Luzzi – Membre du Comité de Coordination

  • Verdiana Morandi – Membre du Comité de Coordination

Lire les Termes de référence pour le Groupe de Travail sur la Finance

  • Rony Joseph – Membre du Comité de Coordination
  • Justus Lavi Mwololo – Membre du Comité de Coordination

  • André Luzzi – Membre du Comité de Coordination

  • Verdiana Morandi – Membre du Comité de Coordination

  • Thierry Kesteloot – Membre du Comité de Coordination
  • Gabriela Cruz -Membre du Comité de Coordination
  • Rony Joseph – Membre du Comité de Coordination
  • Adwoa Sakyi – Membre du Comité de Coordination
  • Thierry Kesteloot – Membre du Comité de Coordination
  • Gabriela Cruz -Membre du Comité de Coordination
  • Naseegh Jaffer – Membre du Groupe Consultatif
  • Adwoa Sakyi – Membre du Groupe Consultatif

Le Secrétariat

Le Secrétariat garantit le fonctionnement quotidien du MSC. Il fournit un support technique aux travaux du Comité de coordination, du Groupe consultatif et des Groupes de travail en facilitant le flux de communication, en assurant une coordination efficace de tous les organismes du MSC et en veillant au respect des principes organisationnels et des directives de sur le fonctionnement interne du MSC. Il gère également les ressources financières et prend les mesures logistiques nécessaires. Le Secrétariat est composé d’un coordonnateur, d’un agent financier / administratif, d’une responsable de programmes et d’une chargée de la communication. Le bureau du Secrétariat est basé à Rome et est hébergé au siège de la FAO. Le Secrétariat rend directement compte au Comité de coordination.

Une équipe d’interprètes et de traducteurs professionnels collabore avec le MSC depuis plusieurs années, soutenant le travail quotidien du Secrétariat, en permettant la traduction des documents et messages du MSC ainsi que l’interprétation de toutes les réunions en espagnol, français et anglais.

Pour contacter le Secretariat du MSC veuillez écrire à cso4cfs@gmail.com

Coordinateur : Martin Wolpold-Bosien

Chargée de Programme : Teresa Maisano

Chargé financier et administratif : Luca Bianchi

Chargée de la communication : Marion Girard

Aucun poste n’est offert présentement.

Le Forum du MSC

Chaque année, le MSC organise son Forum annuel à la veille de la Session Plénière du CSA. Ce forum est ouvert à tous les participants de la société civile au sein du MSC qui désirent y participer. Ce forum de deux jours est un moment important et un espace fondamental pour le MSC. Lors du Forum, les OSC peuvent débattre, consolider, articuler et finaliser leurs positions qui seront partagées et présentées lors de la session plénière du CSA. La veille du Forum annuel du MSC, le CC tient sa réunion annuelle. Le Forum est un espace pour la reddition de comptes, où les membres du CC présentent leur rapport devant toutes les OSC participantes tirant le bilan de leur travail, présentant leurs résultats et détaillant leur activités. Enfin le Forum du MSC est l’espace où l’on fait l’évaluation des processus achevés, où l’on consolide les positions communes actuelles et où l’on identifie les principaux défis et les étapes pour l’avenir.

Lignes Directrices Internes et TdR

Cette section sur les lignes directrices du MSC comprend un certain nombre de documents qui orientent les procédures internes du MSC. Ils ont été approuvés par consensus au sein du Comité de Coordination du MSC, sauf indication contraire. Dans le cas d’une votation au sein du Comité de Coordination du MSC, le document, dans la version approuvé par la majorité est publie ici, comme aussi la position divergent de la minorité, si cela l’a demandé. Si le document est présenté comme un “ébauche”, ca signifie que il n’a pas encore été adoptée par le Comite de Coordination du MSC.

L’obbligation de rendre compte

Tout comme la société civile promeut la reddition des comptes de la part des gouvernements donateurs, des institutions et du secteur privé, nous sommes également engagés, au sein du Mécanisme de la Société Civile, à garantir la reddition de comptes vis-à-vis des OSC à travers le monde ainsi que des donateurs partenaires. Nous nous efforçons de maintenir le plus haut niveau de transparence et d’inclusivité dans les processus de décision du MSC, ainsi que la gestion des fonds. Vous pouvez trouvez les plans de travail et les rapports annuels du MSC plus en bas.

Le MSC s’est engagé dans un processus de réflexion et d’évaluation avec ses membres du CC de Mars à Juillet 2014. Vous pouvez trouver ici le Rapport d’évaluation du MSC produit par Patrick Mulvany et Christina Schiavoni.

En 2017, le MSC a commandé une évaluation indépendante qui a été publiée en septembre 2018 et présentée et discutée lors de la réunion du CC et du Forum du MSC en octobre. L’évaluation du MSC a été effectuée par Priscilla Claeys et Jessica Duncan.

Pour plus d’informations sur les procédures de prise de décisions internes, veuillez consulter la section sur les Lignes directrices internes et TdR.

Finances

Depuis la constitution de son premier Comité de coordination en mai 2011, le MSC a été principalement financé par les gouvernements et les institutions internationales qui sont actives au sein du CSA. Plus de 85% des ressources apportées au MSC pour la période 2011-2019 proviennent des donateurs suivants: l’Union Européenne, l’Agence Suisse de Coopération et de Développement, l’Allemagne, le Brésil, la Norvège, l’Espagne, la France, et l’Italie. La FAO et le FIDA ont également soutenu les activités du MSC à travers des contributions financières ainsi que des aides en nature, prenant en charge les frais d’organisation des réunions du CC du MSC, des Forums du MSC ainsi que, d’une manière générale, des réunions préparatoires du MSC préalables aux événements du CSA.

Enfin les organisations de la Société Civile et les ONG actives au sein du MSC ont également contribué de manière importante au financement du mécanisme, non seulement à travers la fourniture de presque 15% de ses ressources financières au cours de la période 2011-2019, mais aussi à travers la fourniture de contributions en nature et la prise en charge directe des coûts de participation et d’engagement actif de leurs membres aux réunions du CSA et au Forum annuel du MSC.

Vous pouvez consulter une présentation plus détaillée des différentes contributions financières du MSC au cours de la période 2011-2019 ici

Twitter
Contacts
Twitter
Contacts

Privacy PolicyCookie Policy

Csm4cfs © 2022. Website by Marco Principia

to top
Appel à l’action
Participe aux mobilisations citoyennes

Pour contester le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires!

Je suis partant.e